IMG 9595 1

Il est 8h30, le lundi 10 mai, un petit groupe d’élèves du lycée JM de la Menais attendent leurs professeurs place des cars.Ils sont en première spécialité SVT (Sciences de la vie et de la terre), et s’apprêtent à parcourir l’espace et le temps pour reconstruire une partie de l’histoire géologique de la France.Direction : Beaulieu sur Layon, en Anjou, cette région est plus connue pour ses vins et nous parcourons les vignes durant notre trajet.

IMG 9558 1        IMG 9576 1

Nous partons à la rencontre de Christophe Noblet, géologue, notre accompagnateur pour cette journée.Il nous emmène sur la carrière en exploitation de Pierre-Bise, un trou béan de 90 mètres de profondeur nous fait face. Nous contemplons ce paysage lunaire le temps d’enfiler gilets et casques de sécurité. Christophe nous explique l’importance des carrières : les roches extraites sont broyées et deviennent du gravier qui servira à la construction de nos maisons et de nos routes.Un peu plus loin, nous observons de gros blocs rocheux, il est temps de trouver des indices permettant de reconstituer leur histoire géologique. Ces roches sont sombres, verdâtres, avec des structures rondes plus claires, le doute n’est plus possible : ce sont des basaltes en coussin ou « pilow lava ».

Ces roches se forment aujourd’hui en plein milieu des océans, dans un contexte divergent permettant l’éloignement des plaques, au niveau des dorsales. Nous marchons sur un ancien océan, datant de plus de 400 Millions d’années.

IMG 9588 1        IMG 9591 1

 

Après la pause déjeuner, nous nous dirigeons près des anciennes Mines de Charbons de Malécots. Christophe nous demande d’observer les roches afin d’en déterminer la nature. Nous observons des couches superposées à la verticale de couleur claires, correspondant à des strates de sédiments. Il focalise notre attention sur des structures rondes, puis sur des traces de couleurs noirs où nous observons des motifs particuliers. Il s’agit des restes de troncs d’arbres et de branchages d’une ancienne forêt fossilisée. Nous sommes impressionnés.

Les paléontologues ont identifié ces végétaux : ils correspondent à des prèles géantes (Calamitès) et des fougères arborescentes (Lépidodendrons) mesurant plus de 10 mètres de haut. Ces plantes vivaient il y a 300 millions d’années dans des forêts équatoriales. Cela signifie qu’à cette période, la France se situait sous l’équateur. Une question se pose à nous : quel évènement a pu décimer cette forêt ? Nous trouvons une hypothèse en observant des structures formant des boules, présentes dans les sédiments : il s’agit de bombes et de cendres volcaniques. Un volcan explosif pourrait donc être à l’origine de la fossilisation des prêles et fougères géantes.

Il est 16h, l’heure de rentrer au lycée après une journée chargée de surprise et d’histoire. Nous remercions Christophe pour nous avoir fait voyager dans le temps pour reconstruire le passé géologique de la France.

 

 

 

 

 

 

Agenda

28 septembre (18:30)
Réunion parents en Terminale
   
Lycée Jean-Marie de La Mennais
-
Groupe scolaire Assomption
Aller au haut