sobriété numérique1    sobriété numérique3

« Internet, la pollution cachée » est le titre du film qui a été projeté lors de trois séances devant un public de presque 150 élèves (4 classes de Seconde et 25 élèves en spécialité NSI). Ce sont d’anciens élèves engagés dans le groupe Éco-Lycée qui avaient préparé ce projet avec des membres des associations Énergies des Fées et Point de M.I.R (Maison Informatique Responsable à Paris). Une ancienne élève, Léa Lairie, a pu se joindre aux groupes pour expliquer la démarche. Céline Ferré, cofondatrice de la MIR a animé le débat et répondu aux questions. Le film fut suivi d’une conférence pour les élèves de NSI. Cette sensibilisation était l’occasion d’illustrer et de reprendre des notions sur la sobriété numérique vues en cours (de SNT notamment) et de sensibiliser les élèves . L’intérêt d’Internet, des réseaux sociaux, des rencontres virtuelles à distance est indiscutable, surtout en temps de crise sanitaire. L’impact sur l’environnement de nos usages numériques est aussi irréfutable. Mais une modération est possible : faire durer la vie de son Smartphone, ne pas céder aux sirènes du marketing des marques, acheter des appareils reconditionnés, préférer l’éco-conception (type Fairphone), alléger sa boîte mail par poids des messages, préférer dans l’ordre d’impact énergétique plutôt un coup de téléphone, puis un sms, un mail que des vidéos et messages audio, privilégier où c’est possible la WiFi à la 4G…A bon entendeur, salut !

sobriété numérique2  Céline Ferré avec des élèves en NSI et des membres de l'Assosiation "Energie des Fées"

   
Lycée Jean-Marie de La Mennais
-
Groupe scolaire Assomption
Aller au haut